BUG de Paris

Le premier Blender User Group parisien

Compte-rendu du BUG 2 juin 2018

Ebrain, à la demande de quelques participants, a expliqué les bases pour réaliser une animation 2D avec Blender.

Explications en vidéo

Créer les éléments 2D

On crée nos éléments à partir de formes simples : plane, circle (Maj + A), qu’on voit en vue de dessus (7). En mode Edit, on subdivise le maillage (W) et on change les formes du pull et de la tête.

La main est un circle rempli, qu’on transforme en déplaçant les points en mode Edit. On la duplique avec MAJ + D et on la retourne avec S + MAJ + -1.

On ajoute les matériaux en changeant la couleur du « diffuse » dans le panneau dédié, et on coche « shadeless » pour qu’il n’y ait pas d’ombre.

On n’a pas besoin de lumière dans notre scène.

Texture paint

Manchukito a expliqué à certains des participants comment peindre en mode « Texture paint » directement sur le maillage, après avoir déplié les UV (U > unwrap, en mode Edit)

Avant l’animation, on parente les yeux et la bouche à la tête avec CTRL + P.

Camera

La camera est placée juste au-dessus des maillages, et on la met en mode orthographique dans le panneau dédié à la caméra

Poses clé

Dans la timeline, on se positionne d’abord à la frame 1. On met le curseur dans la fenêtre 3D et on appuie sur I > LocRotScale pour insérer une image clé.

On peut bloquer le type LocRotScale en bas de la timeline, vers la droite, ce qui permettra de taper sur la touche I uniquement par la suite.

On va se positionner quelques frames plus loin ( fr 20 par ex), déplacer nos éléments et/ou les faire pivoter puis taper sur I pour valider la nouvelle pose clé. Dans notre ex., nous avons fait des poses clés pour les frames 1, 20, 40 et 60 uniquement.

Interpolation

En ouvrant le Graph editor, on voit des courbes correspondant au mouvement, le passage entre les poses clés ayant été interpolé. Avec Alt + A on peut jouer l’animation et en sortir avec Echap.

Pour interpoler sur les 250 frames par défaut, on tape N pour avoir un panneau à droite du « Graph editor » et dans l’onglet « Modifiers », on ajoute un modificateur « Cycles ».

Rendu

Dans le panneau « Render », on choisit la résolution, 25fps (frames par seconde), le format avi JPEG et l’emplacement du fichier de rendu. On lance le rendu en cliquant sur le bouton « animation ». Il ne faut pas oublier d’enregistrer le fichier blend ! Admirez ensuite votre vidéo….


Categorised as: Comptes rendus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *