BUG de Paris

Le premier Blender User Group parisien

Compte-rendu du BUG du 3 juin 2017

Rendu hachures avec les nodes

Manchukito a présenté des exemples de hachures réalisés par des artistes tels que Léonard de Vinci, Dürer, Gustave Doré, Escher, R. Crumb, Vasarely.

La trame anglaise consiste en hachures parallèles, mais il existe aussi des trames qui soulignent la forme et des trames croisées. Manchukito a présenté un exemple réalisé avec Blender sur un bâtiment modélisé avec des colonnes.

Voici un rendu réalisé sur les primitives de Blender en suivant ses explications :

On pourrait utiliser une image bicolore tramée, mais Manchukito a exposé une autre technique :

  • ajouter un contour avec Freestyle
  • changer le World (fond)
  • se mettre en mode « compositing » dans l’éditeur de nodes (icône en bas de la fenêtre, à côté de « Use Nodes »)
  • cocher « Backdrop » dans l’éditeur de nodes pour visualiser le rendu dans la même fenêtre
  • placer le node « Render Layers » à gauche et les sorties Composite et Viewer à droite
  • utiliser des nodes de textures procédurales : Wood, pour les hachures  et Clouds, pour les déformer
  • transformer les dégradés de texture en bicolore grâce à « Colors > Ramp », pour un contraste maximal (voir panneau de texture, à droite de la capture ci-dessous)
  • ajouter des nodes pour désaturer (Hue Saturation) et contraster l’image
  • d’autres nodes permettent de faire une rotation de la texure Wood, puis de déplacer et changer l’échelle des 2 textures

Le résultat dépend évidemment des valeurs utilisées, de l’éclairage, et de la position des objets. voir hachures-suzanne.blend

Groupe de nodes

L’étape la plus intéressante (et la plus complexe) se base sur un groupe de nodes, pour pouvoir personnaliser et réutiliser plus facilement les trames en important le groupe de nodes dans un autre fichier.

  • Sélectionner les nodes à regrouper et laisser les autres à l’extérieur du groupe
  • regrouper avec CTRL+G
  • Ajouter des nodes mathématiques « add » avec une valeur de 0 pour pouvoir supprimer certains nodes et les placer en paramètres
  • La texture Clouds, par exemple, est remplacée par un paramètre de déformation

Ebrain a indiqué quelques améliorations possibles à la fin de la présentation (utilisation des normales et du paramètre ondulation, par exemple).

Celle-ci a été plus longue que prévu en raison de l’intérêt des participants, dont certains n’étaient pas forcément très à l’aise avec les nodes.

La capture d’écran montre, dans la fenêtre du bas :

  • le node « Render Layers » à gauche
  • le groupe de nodes  où l’on peut modifier les principaux paramètres : désaturation, échelle de la trame, déformation…
  • les sorties Composite et Viewer à droite.

On édite le groupe de nodes (avec Tab) pour voir son contenu et éventuellement le changer. Le panneau latéral permet de renommer les paramètres et de fixer leurs limites.


Categorised as: Comptes rendus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *